Catégories

 Loading... Please wait...
Purification Personnalisée
Menu

Catégories

Systèmes d'osmose inverse

Traitement des eaux usées

Chaque communauté produit à la fois des déchets solides et liquides et des émissions d’air. Les eaux usées collectées des municipalités et des communautés doivent à terme retourner aux nappes phréatiques, à la terre, ou être potentiellement réutilisée. Les eaux usées contiennent de nombreux microorganismes pathogéniques qui résident dans le circuit intestinal de l’homme. D’autres contaminants incluent des matières organiques biodégradables (mesuré comme demande d’oxygène biochimique et demande d’oxygène chimique) ce qui peut mener à la déplétion des ressources naturelles d’oxygène, des nutriments (comme le nitrogène et le phosphore) ce qui peut stimuler la croissance de la vie aquatique non désirée et peut contenir des composants toxiques qui peuvent être mutagène ou carcinogène. Pour les raisons mentionnés ci-dessus, la suppression immédiate des eaux usées de leurs sources d’origines , suivis par un traitement, une réutilisation ou une utilisation dans l’environnement est nécessaire pour protéger la santé publique et l’environnement. 

Technologie de membrane bio-réactrice

La technologie de membrane bio-réactrice est une intégration du traitement biologique et de la filtration de membrane dans un seul et même processus dans lequel les microorganismes sont responsables de la suppression des matières organiques et du nitrogène, pendant que les membranes capturent les biomasses et les solides suspendus physiquement des liquides mélangés. La technologie de membrane réactrice utilise la technologie microfiltration ou l’ultrafiltration allant de 0,05 à 0,4mm pour permettre une conservation complète des masses de bactérie et des solides suspendus. Les membranes de microfiltration sont responsables pour la suppression des solides suspendues, des algues, des protozoaires et des bactéries pendant que les membranes d’ultrafiltration peuvent retenir en plus de petits colloïdes et des virus.

Il y a deux configurations principales de processus : submergé (sMBR) ou immergé (iMBR).

Les iMBRs consomment généralement moins d’énergie que les sMBRs comme des modules de membranes implantés dans une pompe de flux croisé sur le côté augmentant de manière significative la demande d’énergie du aux hautes pressions et aux flux volumétriques imposés. Les sMBRs fonctionnent normalement avec un haut flux et ainsi expérimentent une tendance plus importante à l’encrassement (ex: plus faible perméabilité) que les iMBRs. De ce fait la tendance actuelle dans la conception des MBR encourage les configurations submergées plutôt que les configurations sur le côté.

La configuration de la membrane joue un rôle crucial pour déterminer la performance du processus. Il y a principalement trois types de configurations de membranes qui sont utilisés dans la technologie MBR : 1) plat-et-encadré/ feuille plate 2) fibre creuse et 3) multi tubulaires. Dans les membranes à feuille plate, le fluide s’écoule du côté recouvert de la membrane vers le coté perméable. Dans les modules multitubulaires, le fluide s’écoule de l’intérieur vers l’extérieur du tube (de la lumière vers l’enveloppe) alors que dans la configuration des fibres creuses le fluide s’écoule de l’extérieure vers l’intérieur ( de l’enveloppe vers la lumière).

Grid List
OBTENEZ UN DEVIS »

 

 

Back to Top